Ce sont tous des fines gâchettes et ils vous accrocheront par le col de s la premie re note avec les meilleurs arguments : le charme, le punch et un imaginaire débridé qui vous emme ne des plaines du nouveau monde aux terrasses des cafés de plages italiens période «dolce vita».
Tout fait sens dans le saloon des Rodéo Spaghetti, tandis que les chaises volent, les verres se brisent et les amoureux se carapatent par la porte de derriere. Les instruments acoustiques ont tôt fait de passer a  l’électrique avec leurs pédales d’effets pour ébouriffer les premiers rangs. Un concert de Rodéo Spaghetti, c’est une fête foraine survitaminée, la dérive des continents, un orchestre des mariages et enterrements réduit a  quatre mais qui retourne l’assistance !
Formé depuis quelques années, le groupe s’est fait la main sur nombre de reprises et franchit aujourd’hui une nouvelle étape en développant ses propres compositions, toujours bien ancrées dans ces registres jubilatoires aux allures de road movie fantasmatique. Un cran supérieur qui s’est concrétisé avec This Smell of Gasoline, court métrage assez dingue réalisé avec l’Agence de l’Erreur qui affirme l’univers foisonnant de la formation.